Saut vers le contenu
Vous êtes sur le corps de la page

La Musique à l'Eglise

Nombre de paroissiens séjournent à Paris pour une durée limitée et, d'année en année, c'est environ un tiers des membres de la communauté qui se renouvelle. Il y a un noyau d'expatriés qui, installés à Paris depuis longtemps ou vivant avec un conjoint français, retrouvent ici leurs racines, aiment parler leur langue ou chanter les cantiques de leur jeunesse. La musique, à travers le lien affectueux de la langue maternelle, fait partie de leur identité. Elle est également quelque peu la vitrine du protestantisme allemand.

L'Association « Pro Musica »

L'association Pro Musica a pour vocation de promouvoir la musique au sein de l'église allemande, ou sous son égide en tous lieux. Cette association oeuvre pour développer et approfondir les échanges franco-allemands entre musiciens, elle cherche à promouvoir des œuvres de musique sacrée auprès d'un large public mélomane par l'organisation de séries de concerts, associés parfois à des expositions thématiques, ainsi que par l'animation de la chorale paroissiale. Sous la présidence d'Helga Schauerte, fondatrice de l'association, organiste de renommé internationale, Pro Musica dispose de capacités artistiques et de contacts de haut niveau. Depuis sa création, en décembre 1992, l'association a réalisé une centaine de manifestations gratuites.

En automne 2005, sous le parrainage de la Neue Bachgesellschaft, l'association a participé au Premier EuropaBachFestival avec l'organisation de quatorze concerts et d'une exposition. Depuis, elle a organisé entre autres un Festival Buxtehude en 2007, un Festival Mendelssohn avec une exposition en 2009 et un Festival Jehan Alain avec une exposition en 2011. Elle a permis à de jeunes musiciens, comme par exemple l'Ensemble Amacord, Les Cris de Paris, de se produire pour la première fois à Paris.

L'association est régulièrement soutenue par l'EKD (Evangelische Kirche in Deutschland) et par Ambassade d'Allemagne à Paris. Elle a reçu le soutien de la Fondation d'Entreprise La Poste et de l'Ambassade du Royaume des Pays-Bas. Son festival « Sous le soleil français de l'entre-deux-guerres » était inscrit au titre des Célébrations Nationales 2011 du Ministère de la Culture.

La chorale « Magnificat »

À l'origine la chorale Magnificat a été fondée en octobre 1994 par Helga Schauerte dans le seul but d'animer ponctuellement les festivités autour du centenaire de l'église. Elle porte son nom d'après l'œuvre vocale de Buxtehude Magnificat, qui a été donnée en première audition à Paris dans cette église, en 1932 (cf. ci-dessus). L'œuvre fut interprétée lors du premier concert de la chorale, le 10 décembre 1994. Depuis, la chorale n'a cessé d'exister malgré la grande fluctuation de ses membres et de ses chefs. Sous la direction d'Andrea Müller-Wiesner, elle a organisé des échanges franco-allemands ainsi que des rencontres avec des chœurs en Allemagne, notamment avec des ensembles de Leipzig-Markkleeberg et de Berlin. Elle entretient des liens amicaux avec divers ensembles français, notamment avec la chorale Da Pacem de Poissy.

Date de modification
Modifiée le 2014-03-15, 10:19:29 (GMT)
Raccourcis clavier
[Alt + 0] - Page de garde
[Alt + 1] - Calendrier
[Alt + 7] - Téléchargements
[Alt + 8] - vers le contenu de la page
[Alt + 9] - Vers le début de la page